34e Printemps de Durcet

Cette année, nous aurons le plaisir d’être présent à nouveau au Printemps de Durcet, un événement poétique incontournable pour la Lune bleue !

Vous pourrez y rencontrer les poètes Marie-Josée Christien, Dominique Borée, Chantal Couliou, Jean-Claude Touzeil et Lydia Padellec. Les livres de la Lune bleue seront présentés lors du Petit Salon du Livre de Poésie le dimanche 7 avril.

Salon de l’Autre Livre Paris 11e

Le dimanche 10 mars, de 14h à 17h, Lydia Padellec signera ses recueils sur le stand des éditions Al Manar. Elle apportera dans sa besace quelques titres encore disponibles des Éditions de la Lune bleue. Si vous êtes intéressé par un livre, n’hésitez pas à la contacter avant le 8 mars pour le réserver ! Merci

2019

La Lune bleue vous souhaite ses meilleurs voeux pour 2019 ! Une année riche en rencontres, en découvertes poétiques !

De nombreux titres sont déjà épuisés, mais si vous souhaitez commander un de nos livres, n’hésitez pas à prendre contact avec l’éditrice.

Parfois minuit parfois matin

De Gérard Cléry, avec les aquarelles de Michel Le Sage

Par sa minceur et son format, ce livre pourrait tenir dans la poche. Sauf qu’il tient du livre d’artiste : création artisanale, beau papier, cousu, tirage numéroté et signé. Il vient surtout d’une parole rare. Les aquarelles de Michel Le Sage placent les mots du poète dans le rythme cosmique des jours et des marées. Bref, le livre tient sa place et son rang dans la bibliographie de Gérard Cléry.

Marie-Josée Christien, Spered Gouez n°24, octobre 2018

Gardien de trois fois rien

d’Olivier Cousin, avec les acryliques de Lydia Padellec

Les éditions de la Lune bleue proposent de petits livres de seize pages au format A6, cousus. De beaux objets réalisés en une cinquantaine d’exemplaires numérotés. Voilà pour l’aspect physique des choses.
Ce petit livre-ci fait poèmes de pas grand chose. Instants, éphémère, bouffées, questions, ruines, une exploration de ce qui est et disparaît, de ce qui nous échappe, – comme la vie elle-même – et nous met, finalement, devant l’essentiel. Huit poèmes seulement, mais qui nous ramènent à un peu d’humilité et nous interrogent. Essentiel, oui. Et existentiel…

Regrettons que la Lune bleue ait choisi de s’éclipser… Il n’y aura plus de nouveau livre…

Alain Boudet, la Toile de l’un, septembre 2018

http://www.latoiledelun.fr/spip.php?article834&lang=fr

Bel été en poésie !

La Lune bleue vous souhaite un agréable été au bord de la mer, dans le ressac et le rire des mouettes… avec quelques uns de ses titres non épuisés et qui évoquent l’océan et le voyage.

Pour toute commande, joindre l’éditrice via la page contact. Merci !